Un dernier vol d’hôtesse de l’air à Buenos Aires

Senoras y senores, bienvenido à Buenos Aires, 


Et voilà, ma deuxième saison d’hôtesse de l’air étudiante s’achève.
10 vols l’été dernier, 9 cet été, que d’aventures et de découvertes !

J’ai terminé mon été par un vol à Buenos Aires et c’est ainsi que je suis partie découvrir la capitale Argentine sous le froid hivernal et le soleil (comme à Santiago sur le vol précédent)

La première journée n’est pas très glorieuse en termes de visites… Arrivée à l’hôtel vers 10h, je ne suis sortie qu’à 17h pour aller courir avec Roman (l’autre PCB du vol). Nous avons ensuite rejoins le reste de l’équipage au Crew Lounge de l’hôtel pour siroter du vin argentin et manger des empanadas !

J’ai également assisté à un très beau lever de lune que je te partage juste ici :

Au petit matin du dimanche 26 août, j’ai enfilé un pull, une doudoune et des baskets, bien décidée à visiter un peu plus que la veille. Accompagnée du Chef de cabine principal et de sa fille, ainsi que d’autres membres de l’équipage, nous nous sommes promenés à pieds jusqu’à San Telmo.

Passage obligatoire par la Plaza de Mayo (que tu vois juste au-dessus), mais également par la jolie église San Ignacio. Par le plus grand des hasards, le prêtre a décidé de nous faire une petite visite guidée, nous montrant ainsi l’orgue de plus près, le presbytère et les différentes pièces cachées du lieu.

Chaque dimanche, un marché aux puces s’installent au coeur de San Telmo.
Des centaines de stands couvrent les rues (notamment la calle Defensa) et donnent un côté festif au quartier. Sur la plaza Dorrego, les échoppes d’antiquités sont multiples, mais un espace est réservé aux danseurs de tango.

Un peu plus au sud encore, se trouve le quartier de La Boca, très célèbre pour ses multiples maisons colorées et son ambiance de fête. Quel bonheur d’arpenter les rues sous le soleil et de jouer avec les ombres sur mes photos.

Après avoir visité l’essentiel des quartiers sud de Buenos Aires, nous prenons un taxi pour rejoindre La Recoleta et son fameux cimetière. On pourrait le comparer au Père Lachaise parisien pour sa taille impressionnante et ses nombreux visiteurs. Une tombe est très prisée, celle d’Eva Peron, la femme du peuple. C’est bien celle-ci que nous cherchons pendant de longues minutes, errant ainsi entre d’immenses caveaux qui nous donnent la chair de poule.

Après ce petit tour très joyeux parmi les morts, on file déjeuner histoire de se changer les idées. Malgré les traditions culinaires du pays, je déguste un burger végétarien délicieux (très peu pour moins les steaks saignants) chez Bartola.

Il est temps de partir à la recherche du Jardin Japonais de Buenos Aires (le plus grand en dehors du Japon). Pour se faire, nous empruntons la Plaza de Francia et passons par la Floralis Generalis, une immense statue en acier en forme de fleur.

La journée touche à sa fin, retour à l’hôtel pour passer la soirée avec le reste de l’équipage avant de repartir en vol, une bonne fois pour toute !

La fin d’une aventure annonce le début d’une autre,

Stay tuned,

Em 

Written by

Laisser un commentaire