Tokyo again : 2 more days in here

Another flight in Japan! 

Deuxième escale tokyoïte en 15 jours, je crois que la chance me sourit. Je suis tombée sous le charme de Tokyo la première fois, mais là je ne veux plus rentrer. Cette ville immense regorge de secrets et d’une quantité incroyable de choses à faire. Allez hop, enfile tes baskets et suis moi !

Vendredi 4 août :

Comme pour mon premier vol ici, je n’ai dormi que 2h à l’arrivée pour profiter de l’après-midi dans Tokyo et dormir toute la nuit (bonjour le décalage horaire).

Un room service plus tard, me voilà dans le métro à Shinjuku Station (une véritable fourmilière) pour aller faire du shopping à Harajuku. Je déambule ensuite dans les petites rues de la ville jusqu’au fameux « Shibuya Crossing« . C’est presque monstrueux cette masse humaine qui traverse dans tous les sens ce carrefour immense !

Perdue au milieu de tout ce monde, j’enchaine les rencontres inattendues. Je discute avec une jeune chinoise qui veut que je la prenne en photo. J’assiste à un Summer Festival de danses traditionnelles en pleine rue. Je parcours les 8 étages de Tokyu, une version japonaise des galeries Lafayette où je m’égare dans la papeterie pour trouver de quoi dessiner dans mon bullet journal (d’ailleurs, un article à ce sujet ça t’intéresse ?). Je discute aussi avec des passants qui me demandent leur chemin (ai-je l’air d’être japonaise ?)

Lorsque la nuit tombe, vers 19h, je rejoins une hôtesse et un steward dans un sushi bar au 8e étage d’une tour du quartier. Poisson cru, wasabi, gingembre et soy sauce à gogo. Tout est minutieusement préparé ce qui en fait déjà un régal visuel. Les plats défilent sous nos yeux et des « trains express » livrent les commandes les tables avoisinantes.

Samedi 5 août :

Au saut du lit je descends petit déjeuner avant de prendre le métro direction Shimo-kitazawa. Je retrouve Yuko (que j’avais déjà vu lors de ma première escale à Tokyo). Elle me fait découvrir ce petit quartier assez atypique en sirotant une limonade. On s’arrête dans plusieurs boutiques de seconde main et on tombe sur un magasin de Stickers homemade, tellement cute !
Elle m’emmène ensuite dans différents supermarchés pour me montrer les produits qu’elle consomme et m’expliquer un peu ce qu’ils ont en rayons (sans elle j’étais vraiment perdue).

Puis je rejoins deux hôtesses pour aller manger. Notre plan initial était de se rendre dans un bar à gyozas mais face à la file d’attente on se rabat sur un autre sushi bar tout aussi délicieux que celui de la veille.

En rentrant, on passe par Goruden gai (se prononce « Golden guy »), une toute petite rue bondée de minuscules restaurants où se rassemblent touristes et japonais autour de petits plats préparés en vitesse, un mélange insolite qui lui donne un charme fou.

Une deuxième escale aussi intense que la première, le Japon c’est bel et bien ce pays où lorsque tu crois avoir tout compris, tu n’as malheureusement rien compris du tout !

Prochain vol : New York City, je retourne faire un tour de l’autre côté de l’Atlantique et je bouillonne d’impatience !

See ya soon,

Em 

Written by