Miami : flying to Florida

Here I am Miami


L’avion n’avait pas encore décollé que ce vol pour Miami s’annonçait bien compliqué… Fin de l’embarquement à 14h15, une petite vingtaine de minutes de retard, rien de très anormal. En effet, les formalités au sol sont souvent assez longues depuis que le plan vigi-pirate a été mis en place.

14h30 nous n’avons toujours pas bougé… et on reçoit un appel du poste de pilotage « on a un problème moteur, on attend une pièce pour essayer de réparer ça sinon il faudra changer d’avion ».
Oui oui tu as bien lu, CHANGER D’AVION !

Imagine juste un instant la tête des passagers quand une demie heure plus tard le commandant de bord fait une annonce générale pour expliquer qu’il va falloir débarquer puis ré-embarquer.
L’équipage est hyper cool et on ne fait qu’en rire, ce qui fait passer le temps beaucoup plus vite. En plus, je ne suis pas la seule PCB, Larissa est aussi de la partie ce qui rend le vol encore plus sympa.

Malgré nos quatre heures de retard, le vol est relativement calme et les passagers très gentils. Il faut dire qu’ils sont épuisés de ce départ si tardif et – je cite une passagère – il valait mieux changer d’avion plutôt que de se crasher en plein milieu de l’Atlantique !

On atterrit vers 21h30 heure locale,

Et on file à l’hôtel, la soirée est bien écourtée. Malgré un vrai manque de sommeil je suis trop nerveuse pour aller dormir. Avec un autre stew on sort se balader histoire de se dérouler un peu les jambes. On fait quelques courses dans une pharmacie 24/7 et on prend le métro aérien pour se déplacer d’un quartier à l’autre. Je te l’accorde ce n’est pas le meilleur horaire pour prendre les transports en commun… !

La vue de l’hôtel est absolument magnifique, la chambre donne sur une marée de gratte-ciels, une marina et un pont sur l’eau.

Dimanche 20 août : 

Réveillée par le tonnerre qui gronde à 6h du matin, je descends retrouver le reste de l’équipage au petit-déjeuner. La pluie battante m’inquiète un peu quant à ma visite de Miami Beach… Allez pas de flemme, je prends un uber pour rejoindre des amis en vacances ici !

On passe sur Ocean Drive et c’est bel et bien comme je l’imaginais : de palmiers, des bars et des grosses voitures.
En attendant que l’orage passe, on se pose pour prendre un petit café, mais pas question de rester là des heures. Dès que le soleil pointe le bout de son nez on file à l’eau.
Et quelle surprise ! La température avoisine les 26-28 degrés et ne nous rafraichît pas du tout de cette chaleur humide qui pèse depuis ce matin. Tant pis ! Je suis ravie d’avoir gouté à l’océan de ce côté de l’Atlantique.
Les fameuses cabanes de plage rouge, façon Alerte à Malibu, se marient parfaitement au paysage entre palmiers et sable à perte de vue. En toute bonne touriste je fais moi aussi des petites photos devant.

J’avais apporté pour l’occasion mon magnifique maillot Nayade Swimwear, gagné lors d’un concours sur leur instagram. La qualité est incroyable et il est imprégné d’une odeur de noix de coco que j’adore. J’en profite pour les remercier encore une fois et je ne peux que vous inciter à visiter leur site.

Des gouttes tombent à nouveau alors on se dirige vers Little Havana, le quartier cubain de la ville.
Entre musique de fête et odeurs de cuisine locale, on déambule dans les rues colorées par les fresques murales. Juste derrière ces deux coqs flamboyants, on s’installe à table et je mange une salade accompagnée de bananes plantains grillées, oh mon dieu ce délice !

Ici l’espagnol est la langue principale et il est parfois difficile de se faire comprendre quand on parle anglais, mais lorsqu’il s’agit de nous amadouer avec un « mojito to go« , ils savent y faire !

Avant de rentrer, je fais un tour dans le Publix du coin, un supermarché américain, pour acheter de quoi me désaltérer. Ce sera ce Kombucha gingembre et citron. Je profite du balcon de ma chambre un petit moment avant de me préparer et de rejoindre l’équipage.

Le vol retour se passe, le rythme est intense et les clients très « needy », mais l’équipage est super sympa et l’atmosphère détendue. Que c’est chouette de travailler dans une telle ambiance !

Quelques jours de repos et puis je repars au Panama en compagnie de ma petite soeur. J’ai hâte de te raconter cette ultime escale qui termine ma saison en apothéose.

Et toi cet été, trop vite passé ? Raconte moi tes aventures dans les commentaires !

Kiss kiss et belle rentrée,

Em 

Written by