Brésil #3 : Rio de Janeiro

Rio de Janeiro nous voilà !


Déjà 15 jours depuis le dernier article posté ici et je n’ai vraiment pas eu le temps de m’en rendre compte (sorry sorry, mais mes études passent encore avant le blog… #Tristesse)

En tout cas, je suis ravie d’être de retour pour te parler à nouveau de mon voyage au Brésil ! Surtout qu’avec le temps magnifique qu’il fait actuellement, un petit tour au soleil ne te fera pas de mal.

Dans le dernier épisode, je t’ai emmené découvrir Ilha Grande et Paraty où nous avons profité de la douceur de vivre, des paysages de rêve (entre plages et montagne) et du beau temps. 

Nous voyageons en bus (encore et toujours) entre Paraty et Rio, traversant à nouveau des paysages verdoyants absolument magnifiques.

Catastrophe ! Impossible de prendre un Uber en arrivant à la gare routière de Rio, on  se voit contraintes de négocier un taxi pour sept… Et nous voilà entassées à six à l’arrière de la voiture, pour rejoindre notre nouvelle Pousada ! L’Ipanema Beach Hostel, au coeur du quartier d’Ipanema, la partie un peu huppée et chic de la ville.

Pas le temps de se poser 2 minutes, on file directement au Pao de Açucár (traduit littéralement par « Pain de Sucre »), afin d’admirer le coucher du soleil. Au bord de la plage, impossible de résister à la tentation de l’açaï avant de commencer notre ascension.

On grimpe ensuite à pieds jusqu’à Morro da Urca, pour économiser quelques Reals et faire un peu de sport (on peut évidemment monter en téléphérique). Après quoi, on emprunte le second téléphérique (impossible de faire autrement… quoi qu’on aperçoit en route quelques grimpeurs aventuriers sur la falaise). 

Avec une vue imprenable sur tout Rio et un soleil couchant sur le Corcovado, je suis vraiment ébahie et impressionnée par la beauté du paysage. Et comme mille mots ne valent pas une image : 

Je t’entend déjà me dire « Oh mais une seule ce n’est pas assez Emma… »

Alors j’anticipe ! En voilà un peu plus : 

Dimanche 29 octobre :

Petite nuit = bronzette sur la plage toute la matinée (coucou les énormes coups de soleil malgré le temps tout gris)

Et c’est ici que notre super team se sépare : les copines rentrent chez elles, certaines en Colombie et d’autres à Belo Horizonte (on les rejoindra pour la dernière partie du voyage).

Avec Soanile, on décide de se rendre au marché hippie qui se tient tous les dimanches au Nord d’Ipanema. J’y dégote un petit sac à dos coloré d’ananas, vraiment trop chouette. On déménage ensuite dans notre Airbnb (que tu peux retrouver ici).

La journée se termine doucement par la découverte des « Escadaria Selaron » dans le quartier du Centro.

Il s’agit d’un escalier long de 240 marches, toutes ornées de mosaïques venues du monde entier, rassemblées, décorées et disposées par l’artiste Chilien Selaron (il y a quand même passé 20 ans de sa vie).

Une petite pause « gastronomique » (ou presque) avec la découverte des fameuses coxinhas, dont je te parle déjà dans mes tips pour voyage au Brésil.

À quelques pas des escaliers, on fait la rencontre de Marino, un peintre de rues, amoureux du voyage, au pied de son oeuvre incroyable :

Cette carte du monde entièrement peinte à la main est remplie des prénoms des voyageurs qui passent devant et discutent avec lui. J’inscris le mien tout proche de la Nouvelle Zélande (probablement le sujet d’un article prochain, puisque j’y ai quand même vécu pendant 8 mois!) 

Lundi 30 octobre :

Une deuxième journée seules dans Rio qui commence très tôt : on prend la première navette de 8h30 pour monter au Corcovado (je te le recommande vraiment si tu veux éviter une marée de touristes, nous n’étions qu’une petite quarantaine et l’impression de foule était déjà présente). 

 

Un petit café au sommet avant de redescendre pour apprécier une longue promenade le long des plages mythiques de Rio. De Copacabana à Leblon en passant par Ipanema, on s’arrête un moment sur la plage d’El Diablo pour admirer les surfeurs.

Impossible de ne pas tester l’ambiance nocturne réputée si festive de la ville. Ainsi, on embarque depuis la Marina Da Gloria pour la Rio Boat Party ! C’est une boîte de nuit sur un bateau qui nous emmène un peu au large de la baie de 23h30 à 4h (pour 80RS). On fait la rencontre de pleins d’étrangers, chiliens, péruviens, argentins et même deux françaises super sympas (coucou Jeanine et Zoé). Je ne t’en dis pas plus car « What happens on the boat, stays on the boat ».

Mardi 31 octobre :

Déjà le dernier jour à Rio ! La nuit a été courte alors on traîne un peu au lit avant de se rendre au Museo Do Amanha, (le Musée de Demain) qui fait le « bilan santé » de la Terre. Il par des origines (le Cosmos), en passant par la présence humaine et son impact, pour aller « jusqu’à Demain » en questionnant notre rôle et notre avenir sur la planète bleue (le musée est magnifique mais le constat est glaçant…)

Le musée Do Amanha de l’extérieur

A coté du musée, on découvre un quartier en développement, qui me rappelle le port d’Auckland, avec ses nombreux restaurants et des fresques murales géantes.

On s’y promène un moment avant de rentrer plier bagages car le lendemain, nous prenions un avion pour Belo Horizonte, notre ultime étape, sujet du prochain article, stay tuned! 

Em 

Written by

Laisser un commentaire