Brésil #2 : à la découverte d’Ilha Grande et de Paraty

Ilha Grande et Paraty : deux petits coins de paradis


Maintenant que je t’ai livré tous mes travels tips pour voyager au Brésil, il est temps de te raconter – pour de vrai – mes aventures brésiliennes. Allez, suis moi !

Nous voilà donc arrivées à Rio avec Soanile (ma colocataire) où nous rejoignons nos partenaires de voyage au Lemon Spirit Hostel dans le quartier de Leblon. C’est une équipe 100% féminine qui part aux aurores en ce 25 octobre – premier jour officiel du voyage – pour aller découvrir deux petits bouts de paradis de la Costa Verde (200km de côte au Sud de Rio).

Direction la gare routière où nous prenons un bus pendant 2h pour Mangaratiba, un village côtier qui nous permettra de monter à bord du bateau-navette jusqu’à Ilha Grande, notre première destination.

A peine le pied posé sur l’île, on s’installe toutes les 7 dans un dortoir du Flor Da Ilha Hostel, notre Pousada pour les trois prochains jours. Puis on s’en va découvrir l’île, un jus de maracuja à la main. On se promène le long de la plage et on lézarde tranquillement au soleil – dire que 24h plus tôt on était à Bordeaux me paraît complètement irréel.

Une après-midi bateau avec Celi (notre guide) nous attend pour faire le tour des plages de l’ile (7 filles et un brésilien sont sur un bateau, qui tombe à l’eau?).
On navigue de plages en plages, toutes plus belles et paradisiaques les unes que les autres, en s’arrêtant ça et là pour nager dans l’eau claire et dorer au soleil. Le soir, on profite du sunset les pieds dans le sable avec une caipi, si c’est pas la belle vie sur ce petit bout de paradis !

Camille l’aventurière nous rapporte un joli trésor des fonds marins, quelle beauté !

Jeudi 26 octobre :

Le lendemain, on est réveillé par un violent orage qui nous bloque à la pousada toute la matinée, on en profite alors pour bruncher et discuter avec les gérants. Leur rythme de vie est tellement différent du nôtre que l’échange est vraiment passionnant.
Lorsque le soleil se lève enfin, on enfile les chaussures de randonnée pour démarrer l’ascension du pic du Papagaio, un rocher en forme de perroquet qui surplombe l’île. 

Cette marche est très souvent effectuée de nuit avant que le soleil ne se lève, pour l’apprécier d’en haut et éviter les grosses chaleurs : c’est raté pour nous !

Et nous voilà en route pour 3h de montée intense dans une forêt humide avant d’arriver au sommet. Difficile mais pas impossible et le décor en vaut vraiment la peine. On en prend plein les yeux avec une vue à 360° sur Ilha Grande et les îlots alentours. Je te laisse juger par toi-même :

La forme de l’ombre représente bien un perroquet

Assise les pieds dans le vide, je suis à la fois terrifiée et émerveillée !

C’est là qu’on fait la rencontre de deux voyageurs peu ordinaires : un allemand et un colombien en road trip à rollers pour 6 mois en Amérique du Sud ! Tu peux les suivre sur leur compte instagram @bladeventures pour découvrir leurs aventures.
On assiste au sunset de là-haut, puis on redescend, dans la pénombre de la forêt (à la frontale) et c’est beaucoup plus drôle et compliqué que la montée. 


Vendredi 27 octobre : On ira tous au Paraty :

Petite séance de yoga sur la plage avant de prendre un délicieux café da manha à la Pousada pour notre dernier jour sur l’île.

On enfile les sacs sur le dos et c’est reparti !

On rejoint la côte pour prendre un bus en direction de Paraty, la route est sinueuse, mais magnifique. Les deux heures de trajets me permettent de prendre le temps d’apprécier la végétation brésilienne, si verdoyante. 

Un peu d’Histoire : situé à 280km au Sud-Ouest de Rio, Paraty est un petit village colonial baptisé ainsi en référence au nom d’un poisson qui abonde ses eaux. C’était au XVIIIe siècle, un lieu de transit d’or et de pierres précieuses entre le Portugal et la région du Minas Gerais (où nous nous rendrons par la suite pour découvrir Belo Horizonte).

Ce village a beaucoup de charme : son sol est jonché de pavés irréguliers et ses maisons blanches  – aux encadrements colorés et balcons en fer forgés – sont toutes plus jolies les unes que les autres. (On aime se perdre dans les ruelles comme dans un labyrinthe).

A nouveau, on part à la recherche de la Pousada idéale, et l’on dépose nos sacs à la Casa do Rio. Elle est vraiment très jolie et luxueuse pour le prix ! Nous avons une chambre privée avec salle de bain rien que pour nous, et il y a même une piscine. Que demander de mieux  ?

Après un petit tour du village, on se pose dans le « quartier vivant » pour se délecter d’une caipirinha (encore et toujours). L’orage nous rattrape et l’on rentre tranquillement dîner à la Pousada. 

Le week-end commence en douceur…

…Lorsque je me réveille au petit matin, attirée par l’odeur du café da manha et les rayons chauds du soleil. On profite de notre dernière matinée ici pour faire quelques emplettes dans les multiples boutiques souvenirs.

Café da Manha a la Casa do Rio

4h de bus nous conduiront ensuite à Rio de Janeiro, notre prochaine destination dont je te parlerai bientôt dans un nouvel article, 

On se retrouve très vite, 

Em 

Written by

2 comments

Comments are closed.