2018 : Et si on s’y mettait ?

Une très joyeuse année 2018 ! 


Je pense que tu as déjà entendu 458x cette phrase depuis 5 jours, mais soyons honnête, ce serait mal vu de ma part de ne pas te souhaiter de bien commencer l’année.

Après des repas de fête à n’en plus finir, en famille, entre amis, à profiter de ceux que l’on aime, il est temps de débuter cette nouvelle année 2018, qui je sens, sera encore plus chouette (et chargée) que la précédente.

On a vu fleurir les rétrospectives 2017 sur Instagram, des voyages et découvertes de chacun.e.s, des moments joyeux, heureux, et chaleureux (je m’arrête là) de ces personnes que l’on suit. Maintenant, on a le droit à une flopée de (bonnes ?) résolutions en se jurant que cette année « on s‘y met« .

Force est de constater qu’au début de l’année, nos ambitions sont sans limites. C’est qu’on se sentirait presque pousser des ailes. 

Alors on se fixe tel ou tel objectif, qu’on atteindra ou pas (dans tous les cas personne ne se souviendra de cette story du 2 janvier, encore un peu alcoolisé, où l’on promettait qu’on irait faire du sport 4x par semaine, qu’on mangerait de la salade matin, midi et soir et qu’on ne se coucherait plus à 3h du mat après avoir englouti 8 épisodes sur Netflix).

2018 : et si on s’y mettait ?

Il y a pourtant ces petites choses que l’on devrait changer/faire changer. Des trucs parfois tout bêtes, qui ne modifient (quasiment) en rien nos quotidiens, mais qui, mis les uns après les autres, pourraient justement améliorer notre existence.

Voilà ma petite liste d’idées : 

(Enfin) éteindre l’eau entre 2 rinçages de shampoings, ou pour se laver les mains, ou pour faire la vaisselle… 

Se mettre à l’anglais (et au porridge) pour pouvoir communiquer avec nos voisins de l’autre côté de la Manche et de l’Atlantique 

Appuyer sur l’interrupteur en sortant d’une pièce (parce que ce n’est pas Versailles voyons)

Petit déjeuner salé (non la tartine de beurre confiture, le verre de lait et le jus d’orange ne sont pas tes amis pour la vie – excuse moi si je brise un rêve de gosse)

Trier ses déchets : mais nooooon c’est pas compliqué !
Tiens, voilà un petit site/application mobile pour t’aider : Consignes de tri

Réduire sa consommation de viande/au moins lire les étiquettes avant d’acheter un produit (ça c’est la « végé relou » qui parle) : je ne te parle pas d’arrêter d’en manger, surtout ne rentrons pas dans cette polémique, mais simplement de faire attention à ce que tu consommes.
Pour ton corps, pour les animaux, pour la planète. Et si tu as des questions, surtout, surtout n’hésite pas !

S’ouvrir aux autres et accepter le changement : Non personne ne possède la science infuse, ni la sagesse ultime (pas même Queen Elisabeth II ou le Dalai Lama) alors une petite remise en question ça ne fait de mal à personne pas vrai ? (et je parle pour moi en premier lieu bien-sûr) 

Fabriquer ses cosmétiques : déjà parce que c’est tellement cool de dire « c’est moi qui l’ai fait » et puis parce qu’on sait ce qu’il y a dedans/ce qu’on va mettre sur notre peau. Et voilà un super article de l’Atelier Green pour débuter.

Essayer de manger local, raisonné (voire bio) en limitant les achats aux supermarchés qui nous poussent à surconsommer (moi la première).
Vive les courses au marché et le circuit court ! 

Apporter son ecocup en soirée pour arrêter de boire dans du plastique et avoir l’air beaucoup plus cool (surtout qu’un ecocup c’est plus grand donc on peut boire plus, smart non?)

Se tenir au courant de l’actualité (les articles à rallonge des journaux ne t’intéresse pas ? Avec Pop-up tu verras tout devient beaucoup plus simple)

Et puis aussi : croire en soi, se lever du bon pieds, faire des plans sur la comète, partir en voyage, se fixer des objectifs réalisables (et les réussir), se sentir bien dans sa peau, positiver !

Alors, on s’y met ? 

Em 

PS : je t’invite à faire un tour juste ici pour découvrir encore mille façons de réduire sa consommation et j’attends toutes tes idées les plus farfelues en commentaires

PPS : Surtout, surtout, ne pas écouter Trump et toutes ces **** qui sortent de sa bouche, parce que :
1. Oui la Terre est malade
2. Non le nucléaire ne sauvera pas le monde
3. Oui environ 40% d’américains sont obèses et il y a plus de gens qui meurent de surpoids que de malnutrition

PPPS : je crois en toi ! 

Written by

2 comments / Add your comment below

Laisser un commentaire